The Globalist

Album :  Drones
Enregistrement :  2014/2015
Compositeur : Matt Bellamy
Producteur  : Muse, Mutt Lange
Nombre de performances : 110  (54e)
Dernière performance :  2017

INFORMATIONS
Une personne  se sentant abandonné et seule et au lieu de l’exprimer intérieurement, l’exprime en devenant un dictateur belliqueux et destructeur.  The Globalist raconte la montée et la chute de cette personne.  The Globalist est l’inverse de Citizen Erased dans la mesure où leur récit  s’opposent. C’est le titre de Muse le plus long (10 minutes).

L’intro sifflée  est une réminiscence de Il Mecenario (L’Arena)‘ de Ennio Morricone que Matt avait déjà joué en  2010 en intro de Time Is Running Out. En studio, Mutt Lange a fait enregistré le slide de guitare 31 fois à Matt. Le code donné juste avant la partie heavy est en fait le message suivant mais inversé :  « Dead inside, A fucking psycho, The world just disavows, Kill by remote control, Programmed to obey, I’m a defector, I can see you’re trapped in a maze, Our freedom’s just a lie ». La partie finale au piano est en fait une reprise  de ‘Nimrod ‘ de Edward Elgar composée à la fin XIXe siècle. 

Les coulisses de l’enregistrement de The Globalist sont d’ailleurs disponibles ici.

LIVE
Muse a commencé à jouer The Globalist lors de la tournée des arènes en Novembre 2015. Clôturant le set principal avant le rappel,  c’était l’un des plus beau moment   des concerts avec des magnifiques projections et un énorme drone survolant le public. Muse continue de jouer le titre sur la tournée des festivals 2016 comme à Glastonbury ou à la Tour Eiffel, ainsi que lors de la tournée des amphithéâtres américains et au Japon en 2017. De par sa longueur il est assez improbable que le groupe décide de rejouer le titre un jour.

PAROLES / TRADUCTION

You were never truly loved
You have only been betrayed
You were never truly nurtured by
Churches or the state
You were left unprotected to
These wild and fragile lands

But you can rise up
Like a God
Arm yourself
You can be strong
You can build a nuclear power
Transform the earth to your desire

Free your mind from false beliefs
You can be the commander in chief
You can hide your true motives
To dismantle and destroy
Now you have finally have the code
I have given you the code

There’s no country left
To love and cherish
It’s gone, it’s gone for good
It’s you and me babe
Survivors
To hunt and gather memories
Of the Great Nation we were

There’s no countries left
To fight and conquer
I think, I destroyed them all
It’s human nature
The greatest hunter
Will survive alone
With no one left to love

There’s no culture left
To love and cherish
It’s gone, it’s gone for good
A trillion memories
Lost in space and time for ever more
I just wanted
I just needed to be loved

On ne t’a jamais vraiment aimé
Tu as seulement été trahi
L’église et l’état ne t’ont jamais vraiment soutenu
Tu as été laissé sans protection à
Ces terres sauvages et fragiles

Mais tu peux te relever
Comme un dieu
Arme toi
Tu peux être fort
Tu peux construire une puissance nucléaire
Transformer la terre selon tes désirs

Libère ton esprit des fausses croyances
Tu peux être commandant en chef
Tu peux cacher tes vraies motivations
Pour démanteler et détruire
Maintenant tu as finalement le code
Je t’ai donné le code

Il n’y a maintenant plus de pays à aimer et chérir
C’est fini, c’est fini pour de bon
C’est toi et moi chérie
Survivants
Pour chasser et rassembler les souvenirs
De la grande nation que nous étions

Il n’y a maintenant plus de pays à combattre ni conquérir
Je pense les avoir tous détruits
C’est la nature humaine
Le meilleur chasseur
Survivra seul
Avec plus personne à aimer

Il n’y a plus de cultures
A aimer et à chérir
C’est fini, c’est fini pour de bon
Un trillion de souvenirs
Perdu dans l’espace dans le temps pour toujours
Je recherchais
J’avais juste besoin d’être aimé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.